fbpx

Les kinésithérapeutes et les interventions virtuelles

Pour plusieurs patients vivant avec des maux nécessitant l’intervention d’un kinésithérapeute, la situation du COVID-19 actuel ne leur facilite pas la tâche. Pour eux, la kinésithérapie est un outil essentiel pour leur état chronique douloureux. Malheureusement, plusieurs cliniques ont fermé leurs portes en raison de la pandémie de coronavirus. Des kinésithérapeutes ont donc décidé de proposer leurs services à travers des séances virtuelles.

Les séances virtuelles – une solution plus pratique

Avec la pandémie COVID-19, il est assez risqué pour les kinésithérapeutes d’intervenir sur le terrain. Opter pour des séances virtuelles semble être plus pratique et efficace. La principale raison qui a poussé ces professionnels à exercer leur métier, même virtuellement, est que, dans les situations de traumatisme, la kinésithérapie est plus efficace si le patient est traité presque immédiatement après l’accident. Chaque heure et chaque jour où le traitement est retardé, il devient beaucoup plus difficile de restaurer la mobilité totale d’un patient. Il est donc important d’intervenir rapidement, même à travers des moyens virtuels.

Les interventions virtuelles – les raisons

D’après plusieurs kinésithérapeutes, ils utilisent des options virtuelles pour encourager les patients à bouger
et à leur montrer comment se déplacer, et dans certains cas, même à demander à quelqu’un qui vit
également dans leur foyer de les aider. Leur objectif est de prendre soin de tout le monde du mieux qu’ils
peuvent malgré le fait que certaines thérapies ne sont très efficientes. D’autres raisons qui ont poussé ces
professionnels à proposer leurs services en ligne :

Mieux que rien

De nombreux kinésithérapeutes se consacrent à fournir des soins en ligne malgré l’éclosion de coronavirus
qui empêche les rendez-vous en personne. Pour eux, il est préférable de fournir de l’aide par téléphone ou
par ordinateur que de ne pas en fournir du tout. Certains affirment que les soins virtuels leur permettent
d’incorporer des programmes et de les faire via un mécanisme de visioconférence.

Couverture d’assurance

Avec la situation actuelle, de plus en plus d’assureurs ont commencé à modifier leurs plans de couverture
pour inclure des options virtuelles. Plusieurs cliniques ont étendu leur couverture de soins pour inclure des
rendez-vous virtuels en kinésithérapie en réponse à la pandémie COVID-19. Les assureurs couvriront
également les coûts des services virtuels fournis.

Les consultations en ligne – ça marche vraiment ?

Il est important de noter que si vous utilisez un service de kinésithérapie en ligne, vous ne serez assisté que
par des professionnels cliniques qualifiés et expérimentés. Vous discutez avec des kinésithérapeutes formés
à diagnostiquer votre cas et à vous fournir des programmes efficaces qui veilleront à solutionner vos
problèmes.

Le fait est qu’un kinésithérapeute propose ses services en ligne et a donc le même devoir de diligence que
tout autre professionnel. De plus, en cette période de pandémie, il n’a aucun intérêt à mettre en danger votre
santé. S’il identifie qu’il ne peut pas gérer adéquatement votre problème, ou si d’autres professionnels
devaient s’impliquer, il vous orientera vers d’autres experts et pourra communiquer avec ces experts de la
santé pour des séances virtuelles.