À quoi ressemble la vie d’une infirmière libérale ?

La journée d’une infirmière libérale est en général cadencée. Elle commence tôt et finit tard. Une infirmière libérale diplômée ou IDEL s’occupe de ses patients à domicile ou se rend dans son cabinet. Elle peut aussi travailler avec d’autres personnels dans le milieu médical. Souvent, une IDEL commence sa journée en donnant des soins courants comme les pansements ou les toilettes. Elle poursuit ensuite avec les injections, les perfusions et les soins spécifiques. À quoi ressemble la vie d’une infirmière libérale ? Découvrons une journée type de l’infirmière libérale dans cet article.

Quels types de soins une IDEL pratique-t-elle dans la matinée ?

En général, la journée de l’infirmière libérale commence déjà avant 6 heures du matin. Sa première tâche à cette heure ? S’occuper des toilettes des personnes à mobilité réduite. Elle va donc se rendre dans le domicile de son patient qui présente des difficultés à se déplacer.

La toilette commence par le nettoyage des impuretés qui se situent dans les pores de ses patients. Ainsi, la peau respire correctement. Les heures défilent et il est maintenant temps de s’occuper de l’injection d’insuline. L’infirmière profite de ce moment pour faire un suivi de l’état de son patient. Aux alentours de 10 heures, elle passe maintenant aux soins courants comme le changement de pansements. Si nécessaire, elle n’hésite pas à effectuer des soins supplémentaires comme l’utilisation des produits homéopathiques ou les anticoagulants.

Pour réussir tous ces soins, l’IDEL se doit d’être extrêmement organisée. Elle ne doit pas perdre du temps inutilement. Pour cette raison, elle a confié la gestion de sa facturation à une société spécialisée. Désormais, elle peut se concentrer sur son métier sans penser à la paperasse.

Comment se passe l’après-midi quand on est infirmière libérale ?

Après avoir fini une matinée rythmée, l’infirmière libérale profite du début de l’après-midi pour se reposer et reprendre des forces. Même si elle ne reprend son travail qu’à 15 heures, elle prescrit quand même des soins courants vers 13 heures.

L’après-midi, les IDEL préfèrent s’occuper de l’administration. Effectivement, pour plus d’efficacité et de précision, il faut mettre à jour chaque dossier. Les infirmières peuvent donc faire les suivis de chaque patient à ce moment et noter les changements constatés. Une infirmière libérale doit aussi s’occuper de la gestion des stocks d’équipements pour pouvoir bien exercer son travail. Il arrive parfois qu’elle se retrouve à faire sa facturation. Et généralement, elles délèguent cette tâche à d’autres spécialistes comme Cofidoc.

C’est en fin d’après-midi et en début de soirée qu’une IDEL retourne chez certains patients ayant besoin de surveillance. Là, elle va s’occuper des soins courants comme l’ablation des fils ou d’agrafe. Parmi les soins qu’une infirmière libérale donne, les perfusions et les vaccins contre la grippe sont aussi dans la liste. Après toutes ses tâches, sa journée ne se termine que vers 20 heures. Pour bien récupérer, la plupart des infirmières libérales ne travaillent qu’une semaine sur deux.