Comment devenir chauffeur de taxi ?

Si vous voulez devenir chauffer de taxi, il ne suffit pas de passer votre permis B. En effet, ce métier exige plusieurs conditions et étapes à suivre. Actuellement, la profession de chauffeur de taxi devient de plus en plus intéressante, étant donné que les taxis passent à la digitalisation. Désormais, on a la possibilité de commander un taxi avec plusieurs applications mobiles, ce qui a boosté les réservations de taxis. Envie de devenir chauffeur de taxi ? Découvrez toutes les démarches à suivre.

Les conditions requises pour devenir chauffeur de taxi

Avant d’être un chauffeur de taxi, vérifiez que vous remplissez les conditions suivantes.

  • Posséder un permis de conduire B en cours de validité
  • – Se faire analyser par un médecin agréé par la préfecture et être reconnu apte
  • – Être titulaire depuis au moins 2 ans du diplôme de 1er secours PSC1
  • – Posséder un casier juridique qui ne comporte aucune mention de condamnation susceptible de nuire à la profession

Les étapes pour devenir chauffeur de taxi

L’exercice du métier de taxi exige plusieurs étapes indispensables. En effet, le chauffeur de taxi doit avoir une carte professionnelle, une licence et être déclaré légalement.

Acquérir une carte professionnelle

Tout d’abord, le futur chauffeur de taxi doit avoir une carte professionnelle de taxi s’il souhaite commencer son activité.

Pour obtenir la carte, le chauffeur devra passer un examen du certificat de capacité professionnelle. Cet examen est organisé à sessions annuelles et l’inscription se fait à la préfecture ou sur son site internet. Si vous souhaitez augmenter vos chances de réussir l’examen, vous devriez envisager une formation taxi. La carte professionnelle est délivrée trois mois après sa demande et après la réussite de l’examen. Elle présente les différents départements où le chauffeur de taxi pourra exercer sa profession. Lorsque vous deviendrez chauffeur de taxi, vous continuerez à passer une formation pour gagner une attestation de 5 ans de validité.

Faire une demande de licence

Après avoir eu une carte professionnelle, vous devez vous procurer une licence de taxi, également appelée Autorisation de Stationnement (ADS). Cette licence peut vous appartenir personnellement ou être donnée par la plateforme de taxi où vous travaillez.

Pour avoir une licence de taxi par vous-même, deux chemins sont possibles. D’un côté, vous vous inscrivez auprès de la mairie de la commune où vous exercez votre activité. Cette démarche peut prendre plusieurs mois ou années à cause des nombreux documents à étudier. De l’autre, vous sollicitez l’aide d’un chauffeur de taxi qui a cessé son activité. Il peut facilement vous céder sa licence. À noter que la licence est à renouveler tous les ans.

Choisir un statut juridique

La dernière étape à effectuer avant de démarrer son activité de taxi est de choisir un statut juridique. En général, le chauffeur de taxi peut être indépendant ou salarié s’il travaille auprès d’une entreprise spécialisée dans le domaine. Si le chauffeur de taxi est libéral, il devra créer une société et être un autoentrepreneur. Il peut également opter pour le statut EURL ou SASU.