Comment s’installer en tant qu’infirmière libérale

Si vous êtes sur le point de choisir votre secteur d’activité en tant qu’infirmière libérale, il est nécessaire de connaître la situation de la zone de votre préférence. En général, on classe les zones en trois catégories : une zone sur-dotée, une zone sous-dotée, et une zone très sous-dotée. Où s’installer en tant qu’infirmière libérale ? Focus sur ces différentes zones.

La démarche de souscription dans la zone sur-dotée

Une zone sur-dotée désigne un milieu déjà doté d’un nombre suffisant d’Infirmiers Diplômés d’État Libéraux (IDEL) en pleine activité. Cette répartition se cadre dans l’objectif de bien gérer les installations par région. Par ailleurs, la validation de votre demande d’accès se réalise auprès de la caisse d’Assurance Maladie qui étudie sur la formalité d’adhésion. Néanmoins, on ne vous permet de vous installer en zone sur-dotée qu’en cas de cessation sédentaire d’un adhérent de l’IDEL conventionné. Vous poursuivez alors la tâche de celui-ci. Avant de penser à élaborer un plan pour atteindre cette zone, il est essentiel de connaître toutes les conditions requises.

Les avantages des infirmières libérales dans les zones très sous-dotées

Dans les zones très sous-dotées, le nombre d’IDEL en activité ne couvrent pas assez les milieux indiqués.
Beaucoup de places sont encore vacantes. Pour pousser l’installation des infirmières libérales dans ces secteurs, certaines mesures avantageuses sont élaborées.Une aide forfaitaire annuelle pouvant atteindre 3000 euros peut être assignée à l’infirmier dans son contrat incitatif infirmier, sans oublier la prise en charge des cotisations. Pour obtenir ces privilèges, il vous faut vous installer une zone très sous-dotée en groupe ou toute seule. Dans ce dernier cas, vous deviez être à même de solliciter régulièrement un remplaçant.
Cette convention accapare à des services indispensables comme faire les vaccins antigrippaux, toucher les deux tiers du secteur par votre activité libérale, avoir au moins 80% de télétransmission et garantir le soin des victimes de maladies chroniques.

Comment s’initier dans une zone sous-dotée, sur-dotée ou intermédiaire ?

On peut dire que ces zones ne sont pas soumises à des critères spécifiques. Toutefois, avant d’investir dans un lieu de son choix, il est recommandé de connaître les caractéristiques du milieu s’il est sur-dotée, très sous-dotée, ou intermédiaire.