Quelques astuces pour réussir en tant que kinésithérapeute libéral

Après avoir obtenu votre diplôme de masseur-kinésithérapeute, vous décidez de prendre votre envol et d’ouvrir un cabinet. Vous avez le choix entre travailler pour votre propre compte ou débuter comme assistant avant de vous lancer seul. Quel que soit votre choix, comment établir un plan bien précis et par où commencer pour réussir votre projet ? Découvrez par ce qui suit quelques astuces et conseils pour s’installer en tant que kinésithérapeute libéral.

Repérez tout d’abord le lieu idéal pour ouvrir votre cabinet de kinésithérapie

Trouver un endroit très fréquenté pour ouvrir son cabinet de kiné est un critère primordial pour être sûr d’attirer beaucoup de clientèle. Pour ce faire, réalisez une étude de marché sur le quartier et la ville qui vous intéresseraient : le nombre d’habitants, les concurrents potentiels… N’hésitez pas à changer d’endroit si la zone que vous ciblez n’est pas bien animée. Vous pouvez aussi vous installer dans une zone médicale reculée subventionnée par l’État. Vous bénéficierez ainsi d’une aide pour vous placer en début de carrière.

Rachetez la clientèle d’un kinésithérapeute

Un kinésithérapeute qui part à la retraite ne trouvera plus l’intérêt d’exercer. C’est à ce moment que vous intervenez. Proposez-lui de racheter son portefeuille client ! C’est une option très intéressante pour un jeune diplômé. Vous n’aurez plus qu’à exercer, car vous avez tous les matériels et surtout une clientèle habituée au cabinet. C’est vrai que le coût peut être plus élevé, mais vous serez plus serein.

Pourquoi ne pas partager un cabinet avec d’autres professionnels du paramédical ?

Ouvrir un cabinet à plusieurs est très astucieux. Certes, vous pouvez toujours regrouper vos anciens amis de l’université qui sont aussi kinésithérapeutes et exercer communément ce métier. Mais, l’idéal serait de recourir à d’autres personnes qui exercent dans des spécialisations complémentaires : un ostéopathe par exemple. Ce serait l’occasion de diversifier encore plus les compétences de votre cabinet et d’attirer encore plus de clientèle.

Organisez-vous

L’organisation est un atout majeur pour persévérer en tant que kinésithérapeute et éviter la surcharge de travail. Même si vous êtes un praticien talentueux, vous pouvez rencontrer de la difficulté dans la gestion de votre agenda et de vos clients. Pour vous aider, nous vous conseillons d’embaucher une secrétaire médicale qui vous aidera dans l’administration de vos rendez-vous. Celle-ci veillera aussi à bien accueillir vos patients et préserver la bonne relation entre votre cabinet et eux.

Faites valoir votre image

Les gens choisissent un cabinet de kiné, car leurs proches le leur ont conseillé. Pour promouvoir cette publicité, n’hésitez pas à donner des cartes de visite à vos patients pour qu’ils puissent distribuer vos coordonnées. Assistez aussi à des conférences tout en vous faisant connaître par vos confrères. Passez une petite annonce dans les journaux, partagez vos savoirs avec les gens que vous côtoyez en bus, en taxi… Bref, ne ratez aucune occasion. Tous les moyens sont bons pour se faire une promotion !

Maintenant, avec ces astuces en main, vous êtes capable d’affronter seul le monde professionnel de la kinésithérapie et d’ouvrir votre cabinet. Vous pouvez aussi recourir au soutien d’un comptable expérimenté pour la tenue de votre budget ou optimiser votre fiscalité.

Cofidoc peut vous accompagner avec son partenaire ACE Compagny et vous proposer ses services ainsi qu’une application pour votre facturation.