Tenir la comptabilité de son taxi : que faire ?

Un chauffeur de taxi libéral doit gérer sa comptabilité et s’occuper de ses facturations. Néanmoins, un chauffeur de taxi n’a pas souvent l’envie de se charger de cet aspect de son métier. Comment tenir la comptabilité de son taxi ? Cet article vous dévoile quelques astuces à retenir.

Prendre note des coûts de ses dépenses

Pour tenir la comptabilité de son taxi, le chauffeur de taxi libéral doit prendre note des coûts de ses dépenses. Avec un carnet ou une application mobile, il va énumérer le montant dépensé pour l’assurance, le carburant, les pièces de rechange de la voiture, l’entretien du véhicule, etc. Il pourra ensuite déterminer sa dépense moyenne mensuelle et saura à même de mieux gérer son chiffre d’affaires.

Noter les obligations fiscales

Il ne faut pas non plus oublier les obligations fiscales liées au statut de libéral. Quand on est chauffeur de taxi libéral, on doit payer des impôts comme toute entreprise. Certains chauffeurs paient également des cotisations, des assurances maladie ou des assurances retraite. En conséquence, ces différentes charges devront être extraites du gain mensuel rentabilisé par le chauffeur de taxi.

Faire la différence entre son chiffre d’affaires et ses gains

Maintenant que le chauffeur de taxi a déterminé l’ensemble de ses dépenses, il devra faire une soustraction pour déterminer ce qu’il gagne réellement. À ce propos, il va prendre l’ensemble de son chiffre d’affaires et enlever les différentes dépenses liées à son activité libérale. Une fois le calcul fait, il obtient un aperçu clair de ses bénéfices et donc, de son revenu. Ainsi, il saura gérer ses dépenses personnelles tout en répondant à ses différentes obligations.

Recourir à un service de gestion de facturation

La grande difficulté du chauffeur de taxi libéral dans sa gestion de comptabilité demeure le temps. Trop plongé dans son travail, il est possible qu’il n’ait pas de temps pour tenir ses facturations, régler ses charges ou connaître ses gains. C’est pour cela qu’on conseille souvent au chauffeur de taxi libéral de demander de l’aide à un service de gestion de facturation en ligne. Avec ce type de prestataire à ses côtés, le chauffeur de taxi pourra s’occuper de son travail sans se soucier de sa comptabilité et surtout, sans avoir des factures impayées. Il bénéficiera de plus de sérénité et de plus de temps pour augmenter son chiffre d’affaires.