cofidoc logo
Confiez-nous votre facturation pour mieux soigner vos patients
cofidoc logo
cofidoc illustration kinés

Tout savoir sur la comptabilité d’un kinésithérapeute libéral

7 décembre 2022

Vous avez décidé d’ouvrir votre propre cabinet de kiné et vous voulez maintenant bien gérer la tenue de votre budget. Avant de vous lancer dans une grande étude comptable, nous vous conseillons de bien vous informer. Mais quelles sont les choses à prendre en compte ? À travers cet article, nous vous montrerons tout ce que vous devrez savoir pour assurer le bon fonctionnement de votre activité.

Tous les kinésithérapeutes libéraux sont soumis au régime des bénéfices non commerciaux ou de la déclaration non contrôlée

  • Le régime micro-BNC: vous pouvez choisir ce statut si votre revenu annuel ne dépasse pas les 32 000 euros. Cette option est très simple dans la mesure où vous êtes dispensé de certaines mesures comptables. Lorsque vous avez commencé votre activité en cours d’année, vous devez vous acquitter d’un prorata. Mais les obligations sont moindres (tenue d’un livre de recettes, déclaration des recettes sur l’imprimé n° 2042 C). Cette forme est assez limite, mais vous pouvez bénéficier d’un abattement de 34 % au barème de l’impôt sur le revenu.
  • Le régime de la déclaration contrôlée : les kinésithérapeutes en entreprises individuelles qui touchent plus de 32 000 euros à l’année sont tenus de souscrire à ce seuil. Les obligations comptables sont donc plus conséquentes : la tenue d’une comptabilité de trésorerie et de livres-comptables, la déclaration de résultats sur l’imprimé fiscal n° 2035 et ses annexes.

Faites appel à un expert-comptable pour gérer votre comptabilité

La comptabilité est obligatoire pour tout kinésithérapeute. Cependant, vous avez le choix de vous occuper vous-même de cette exigence ou de recourir à un comptable expérimenté. Cette dernière option vous permet de mieux vous focaliser sur votre métier de kiné.

  • Gérer soi-même sa comptabilité: vous devez vous équiper d’un logiciel de comptabilité. C’est une obligation légale depuis le 1er janvier 2015. Tous les kinésithérapeutes, quelles que soient leurs recettes, doivent alors transmettre leurs déclarations de résultats à travers cet outil.
  • Recourir à un expert-comptable: vous pouvez lui confier en totalité la tenue de votre comptabilité ou simplement une partie. Par exemple, vous gardez la saisie comptable et il assure la révision et l’établissement de la liasse fiscale. D’autres missions accessoires sont aussi envisageables : l’établissement des bulletins de paie, la réalisation de votre déclaration personnelle… Mais quoi qu’il en soit, vérifiez toujours son inscription au tableau de l’ordre des experts-comptables et établissez ensemble une lettre de mission.

Les cabinets de kinésithérapie jouissent de quelques avantages fiscaux

Dans le cadre de l’exercice de votre entreprise individuelle de kinésithérapeute, vous êtes aussi assujetti à une obligation fiscale. C’est l’impôt sur le revenu. En plus de cette obligation, nous vous conseillons d’adhérer à une Association de Gestion Agréée (AGA). Votre expert-comptable peut vous aider dans les démarches à entamer.

En étant affilié à une AGA, vous bénéficierez :

  • D’une exemption d’une majoration de 25 % sur vos revenus professionnels ou bénéfices imposables.
  • D’une réduction d’impôt, mais sous certaines conditions. Cela vous sera utile dans la tenue de votre comptabilité.

Gérer la comptabilité de votre entreprise libérale nécessite beaucoup de temps et de minutie. Nous vous conseillons vivement de faire appel à un expert-comptable en kinésithérapie pour assurer cette tâche précieuse. Il veillera à l’accomplissement des obligations légales et vous conseillera sur la possibilité de diminuer vos charges fiscales.

Vous aimerez aussi

Forfait d’Aide à la Modernisation et à l'Informatisation du cabinet (FAMI) / Déclaration 2022
Le Forfait d’Aide à la Modernisation et à l’Information (FAMI) du cabinet professionnel vise à accompagner les professionnels libéraux dans le déploiement des nouvelles organisations…
En savoir plus
Nomenclature spéciale COVID 19
NOMENCLATURE SPÉCIALE COVID19   Nous vous proposons un récapitulatif des mesures relatives à la gestion de la crise : Vaccination, dépistage, mesures dérogatoires… Retrouvez toutes…
En savoir plus
Comment devenir chauffeur de taxi ?
Si vous voulez devenir chauffer de taxi, il ne suffit pas de passer votre permis B. En effet, ce métier exige plusieurs conditions et étapes à suivre.…
En savoir plus
Chauffeur de taxi : quel type de statut choisir ?
Quand on souhaite se lancer dans le métier de chauffeur de taxi, on a le choix entre différents statuts légaux. Si les uns se tournent vers…
En savoir plus
Tenir la comptabilité de son taxi : que faire ?
Un chauffeur de taxi libéral doit gérer sa comptabilité et s’occuper de ses facturations. Néanmoins, un chauffeur de taxi n’a pas souvent l’envie de se charger de cet aspect de son métier.…
En savoir plus
Comment réussir sa carrière de taxi libéral ?
Saviez-vous que votre voiture particulière peut devenir un investissement actif ? Plusieurs propriétaires de taxi envisagent de devenir taxi libéral pour gagner plus. Bien que ce ne soit pas une…
En savoir plus
Voir tous les articles

Nos offres pour tous les professionnels de santé

cofidoc illustration infirmiers

Infirmier

Un service complet pour vous accompagner dans votre facturation

Voir ma solution
cofidoc illustration taxis

Taxi

Transportez vos clients sereinement, nous nous occupons du reste

Voir ma solution
cofidoc illustration autres professions

Autres professions

Découvrez votre offre personnalisée

Voir ma solution
cofidoc illustration ambulanciers

Ambulancier

Libérez-vous des tâches administratives, nous facturons sur VOTRE logiciel

Voir ma solution
cofidoc illustration kinés

Kiné

Gérez votre quotidien en quelques clics sur votre appli

Voir ma solution
Navigation
cofidoc logo
Informations
Politique de confidentialité et RGPD
Mentions légales
© 2023 Cofidoc Groupe
Réalisation
logo network reach visibility
chevron-down-circle